ARRÊT DU TABAC :       150 €

L'hypnose fonctionne

  • Il y a un pré-requis auquel personne ne peut échapper :                                                                                                                                                                                        Etre motivé à 200% pour devenir NON FUMEUR à vie

  • L'hypnose n'impose pas un changement ou un nouveau comportement, elle vous aide à atteindre des objectifs et a augmenter votre volonté quand vous savez vers quoi vous avancez.

Vous voulez des résultats ?

Il est nécessaire de vous INVESTIR et vous RESPONSABILISER

 

  • Vous êtes capables de choses extraordinaires seulement pour cela il est indispensable de s'impliquer dans votre démarche.

 

  • La séance débute par un entretien poussé. Il permet également d'identifier si votre Inconscient a créé une association nuisible à votre réussite. (Si c'est le cas, une séance supplémentaire sera conseillée pour désactiver cette association).

  • Une seule séance d’hypnose peut suffire. Toutefois, certaines personnes ont besoin d’étapes pour affermir leur décision et s’habituer au changement. Des séances de soutien peuvent être mise en place (une séance de renforcement est comprise dans le forfait).

Voilà un passe-temps, qui dégoûte lorsqu’on le pratique

et qui stress fortement lorsqu’on en manque.

Aucun fumeur ne sait pourquoi il fume.

La vraie raison est une combinaison subtile de deux facteurs :

  • La dépendance à la nicotine

  • La dépendance psychologique : un véritable lavage de cerveau

 

La dépendance à la nicotine :

  • le tabac contient une drogue, la nicotine. Chaque bouffée d’une cigarette délivre au cerveau, par l’intermédiaire des poumons et des vaisseaux sanguins, une petite dose de nicotine. La nicotine est une drogue à action très rapide. Une cigarette terminée, le taux dans le sang se réduit environ de moitié en moins de trente minutes et des trois quarts en moins d’une heure. Dès que vous éteignez votre cigarette, la nicotine quitte rapidement votre organisme et vous recommencez à ressentir l’angoisse du manque de nicotine. Il n’y a aucune douleur physique dans les symptômes de manque de nicotine. Il s’agit seulement d’un sentiment de vide, d’inquiétude, du sentiment que quelque chose manque. Si cet état de manque se prolonge, le fumeur devient nerveux, agité, il perd son assurance et devient irritable. C’est comme si vous aviez faim – mais de poison, de nicotine.

  • Moins de 7sec après avoir allumé une cigarette, la nicotine fraîche agit déjà et l’envie incontrôlée prend fin, engendrant ainsi ce sentiment de relaxation et de confiance que la cigarette procure au fumeur. La seule raison pour laquelle chacun continue, c’est qu’il faut alimenter ce petit monstre. Ceci est un leurre total, la drogue agit par son absence. C’est lorsque vous ne fumez pas que vous souffrez. C’est pour cela que vous ne considérez pas la cigarette comme responsable. Lorsque vous l’allumez, elle vous soulage immédiatement : ainsi vous êtes complètement dupé, assimilant la cigarette à quelque plaisir ou soutien. L’habitude n’existe pas. La véritable raison pour laquelle le fumeur continue d’endurer son calvaire est ce petit monstre logé à l’intérieur de son estomac. Il doit maintenant le nourrir. Bien que ce soit la drogue la plus puissante par la rapidité avec laquelle on y succombe, son emprise n’est jamais très forte, donc  il suffit de quelques jours à l’organisme pour l’évacuer et les symptômes de manque sont pratiquement insignifiants.

 

Vous pouvez passer plusieurs heures sans fumer sans souffrir des effets du manque de nicotine

La dépendance chimique est donc facile à supporter.

Si vous arrêtez maintenant, votre corps récupérera en quelques semaines, presque comme si vous n’aviez jamais fumé.

 

La dépendance psychologique : le lavage du cerveau 

  • Votre conscient est capable d’assimiler 5 à 9 informations en 1 sec. Votre inconscient lui est capable d’assimiler des millions d’informations à la seconde.

  • Même si aujourd’hui la législation Française pose en la matière un principe général d’interdit. Il existe des exceptions très strictement encadrés par la loi « Evin ». Elles concernent : les lieux de vente, certaines publications et sites internet hébergés en dehors de l’Union Européenne, des compétitions sportives qui se déroulent dans des pays où la publicité pour le tabac est autorisée.

  • Les professionnels de la publicité maîtrisent le pouvoir de manipulation de l’inconscient. Le piège est toujours identique à ce qu’il était il y a 30 ans. Toutes les campagnes anti-tabac n’ont fait que rajouter à la confusion. La principale idée fausse que le fumeur a, est que la cigarette calme le stress. L’ennui est également un facteur propice au tabagisme.

Dès notre plus jeune âge nous sommes en contact avec ce genre de suggestion qui n’agit pas sur notre esprit conscient, seulement notre inconscient à tout le temps de l’assimiler.

Tout cela n’est que « ILLUSION »

 

La nicotine est une drogue en vente libre, qui touche plus de 60% de la population à un moment ou un autre et dont beaucoup, toujours accros, paies le prix fort pour s’autodétruire.

Coronavirus 

Pour la santé et la protection de tous :

Merci de venir seul en consultation.

Je m'engage à désinfecter le cabinet entre chaque séance.

Les séances seront espacées afin qu'il soit impossible de vous croiser. Le port du masque est vivement conseillé pour le respect de tous.

  • c-facebook
  • Twitter Classic
  • Google Classic